Films Famille

Des films pour toute la famille

Pour toute question : contact@filmsfamille.org

(Classement alphabétique par année)

Sherlock

Accueil > Séries > Sherlock

Présentation

R

Titre original : Sherlock

Mise en scène : Plusieurs metteurs en scène.

Acteurs : Benedict Cumberbatch, Martin Freeman, Rupert Graves.

Genre :

Cotation :

Épisodes de 1h27
Saison 1, 2010 : 3 épisodes ("Une étude en rose", "Le banquier aveugle", "Le grand jeu")
Saison 2, 2012 : 3 épisodes ("Un scandale à Buckingham", "Les chiens de Baskerville", "La chute du Reichenbach")
Saison 3, 2014 : 3 épisodes ("Le cercueil vide", "Le signe des trois", "Son dernier coup d’éclat")
"L’effroyable mariée", 2016 : épisode indépendant, 1h26
Saison 4, 2017 : 3 épisodes ("Les six Thatcher", "Le détective affabulant", "Le dernier problème")

Scénario :

Comme le dit le générique, « d’après l’œuvre de sir Arthur Conan Doyle ». Sherlock est une magnifique adaptation contemporaine du célèbre détective et de son acolyte Watson, joués par deux grands acteurs. Un Sherlock qui évolue dans le Londres du XXI siècle, mais qui garde les caractéristiques bien connues : esprit vif, intelligent, imprévisible, ironique, capable de tout comprendre, de tout déduire d’un seul coup d’œil. Watson reste le fidèle ami, qui a du mal à suivre son détective préféré, mais qui ne l’abandonnerait pour rien au monde.
On y découvre des épisodes originaux et les grands classiques de Sherlock Holmes : la lutte contre Moriarti, le Chien des Baskerville, une « étude en rose » (adaptée de l’étude en rouge de Conan Doyle), la mort de Holmes et son retour aux affaires (résurrection de Sherlock Holmes)

Qualités artistiques :

La série classique d’Arthur Conan Doyle a été racontée à maintes reprises, et c’est donc admirable que cette dernière version réussisse à apporter du nouveau. Benedict Cumberbatch fait un excellent travail en décrivant les excentricités et les renseignements de Holmes, et Martin Freeman est encore plus convaincant en tant que John Watson, médecin vétéran de la guerre en Afghanistan. La série est bien servie par son cadre du 21e siècle : Holmes utilise la technologie pour résoudre ses crimes, y compris le GPS, les sms et les courriels. L’écriture est intelligente et il y a beaucoup de reparties.
Il y a beaucoup de suspense et de mystère dans Sherlock, mais peu de violence à l’écran. Pour les familles avec des adolescents - en particulier ceux qui aiment résoudre les mystères - c’est une série agréable et engageante. Les adolescents pourraient même être amenés à lire certains des mystères d’origine (cf. Common Sense Media).

Valeur morale :

Saison 1 : Aucune réserve
Saison 2 :
- L’épisode 1, "Scandale à Buckingham ("Scandale à Belgravia" en VO), est à éviter. Plusieurs scènes de nudité féminine souvent intégrale (même si les positions empêchent de voir les attributs sexuels) et un bref flash de nudité masculine de dos. L’épisode met en scène une "dominatrice" qui est présentée comme un "jouet sexuel".
- Pas de réserves pour les deux autres épisodes.
Saison 3 :
- Épisode 3 : bref flash d’un homme et une femme habillés en train d’avoir des rapports sexuels dans une voiture. Épisode à réserver à un public adulte.
- Pas de réserves concernant les autres épisodes
L’effroyable mariée : pas de réserves
Saison 4 : Aucune réserve.

Plus d'information

Plus d'informations sur  Allociné

Note dynamique sur l'Internet Movie Database (IMDb) :   Sherlock (2010) on IMDb

Principe des cotations

Sur notre site, la cotation des films selon le public est faite en suivant la classification de Georges Collar (ancien critique cinéma de Famille Chrétienne, décédé il y a un an) si elle est disponible. Nous la complétons ou nuançons avec la classification de la "MPAA" américaine (Motion Picture Association of America - Classification and Rating Administration), qui nous semble la plus pertinente, et celle que l’on trouve sur d’autres sites que nous considérons comme étant des sites de "référence" : notamment "Almudi", "Screen it !", "Kids in Mind", "L’écran" (lecran.club) et IMDb. Le classement des films en France par la Commission de classification des œuvres cinématographiques ne nous semble pas adapté aux familles.

Concrètement cela donne les niveaux suivants :

1. TP (Tous Publics). Cela équivaut au classement "G" (General Audiences) de la MPAA, qui précise : "Rien dans le film qui puisse offenser les parents si leurs enfants le voyaient".
2. AA (Adultes et Adolescents). "PG" (Parental Guidance Suggested) selon la MPAA : "Les parents sont encouragés à donner des orientations. Le film pourrait contenir des scènes que les parents ne souhaiteraient pas que leurs enfants voient".
3. AgA (Adultes et Grands Adolescents). "PG-13" (Parents Strongly Cautioned) : "Les parents sont vivement encouragés à être prudents. Certaines scènes présentes dans le film pourraient ne pas convenir aux pré-adolescents"
4. A (Adultes). "R" (Restricted) : "Le film contient des scènes pour adultes. Les parents sont vivement encouragés à se renseigner davantage sur le film avant qu’il ne soit vu par leurs enfants".

A la base, il y a surtout le choix des films pour le site, qui exclut des films qui comportent des scènes trop sensuelles ou érotiques, des dialogues trop grivois ou grossiers, des scènes trop excessivement violentes. Les films qui feraient l’apologie de comportements qui se sont pas chrétiens sont également exclus.

Il se peut qu’un film du site présente des inconvénients que nous considérons comme "non rédhibitoires" pour un public déterminé (par ex. baiser trop démonstratif, brefs préliminaires d’acte sexuel non montré, dialogue grivois insistant, violence excessive). Ces inconvénients sont alors mentionnés sur la fiche du film, soit explicitement, soit au moyen de lettres, majorés ou minorés, le cas échéant, par les signes "+" ou "-" (on trouve le détail au bas de chaque fiche en principe).

« v » : scène(s) de violence
« x » : scène(s) au contenu sexuel explicite et/ou nu(s)
« f » : le fond de l’histoire appelle des réserves
« s » : scène(s) sensuelle(s)
« d » : dialogues ou expressions inconvenants

AL : note donnée par le site Almudi
SC : note donnée par le site Screenit

Séries cotées « R » : la série est globalement intéressante, mais peut contenir certains épisodes avec des Réserves. Ces épisodes sont indiqués dans la fiche de la série.

Sites de référence avec des critères familiaux

Sites généralistes sur le cinéma

Explication des cotations utilisées