Films Famille

Des films pour toute la famille

Pour toute question : contact@filmsfamille.org

(Classement alphabétique par année)

24h, Live another day (Saison 9 de "24h Chrono")

Accueil > Séries > 24h, Live another day (Saison 9 de "24h Chrono")

Présentation

Titre original : 24, Live another day

Mise en scène :

Acteurs : Kiefer Sutherland, Yvonne Strahovski, Mary Lynn Rajskub

Genre : Film d’action

Cotation : v+

Synopsis :

Le principe de la série « 24h Chrono » est que l’action se déroule sur 24h, chaque épisode représentant une heure réelle.
La saison 9 (intitulée Live Another Day) fait exception, puisque qu’elle ne se déroule que sur 12h, et comporte donc 12 épisodes.
Plusieurs épisodes font référence aux saisons précédentes, mais ce n’est pas un obstacle pour comprendre l’histoire.

L’ancien membre de la CIA Jack Bauer est de retour à Londres, et l’antenne locale de la CIA est sur le point de l’arrêter suite à son acte de trahison avec la Russie. Une équipe est en route pour l’intercepter.
Pendant ce temps, au Poste de Commandement de l’opération, l’agent Morgan range ses affaires : elle vient d’être démise de ses fonctions pour une raison que nous allons découvrir au fur et à mesure des épisodes. Tout en pliant bagage, elle suit sur l’écran de contrôle l’arrestation de Bauer, et un détail la choque : pourquoi ne s’est-il pas enfuit par le toit ? Tout porte à croire, selon elle, que Bauer s’est laissé prendre.
Son chef d’agence ne veut pas la croire, et il a tort : car effectivement Bauer s’est laissé attraper pour délivrer une personne retenue par la CIA. Bauer s’évade, avec l’autre prisonnière, et l’agent Morgan, malgré sa suspension, obtient l’autorisation de le poursuivre.
Où l’on découvre, par la suite, que Bauer veut, en fait, empêcher un attentat contre son ami, le président des Etats Unis, venu à Londres négocier un accord de déploiement de drones sur le sol anglais.

Qualités artistiques :

Série d’action, très bien tournée. Il y a du rythme et des rebondissements, pour garder le suspens le long des 12 épisodes. Une série « humaine », dans laquelle le président Heller est atteint de la maladie d’Alzheimer, et dans laquelle tous les héros ne survivent pas.

Valeur morale :

Très violente, « 24, Live Another Day » n’est certainement pas pour les plus jeunes.
Jack est le héros, mais pas un modèle. En effet, bien que le spectacle comporte de nombreux aspects positifs, comme le sacrifice et le courage, on dirait que personne est incorruptible et que la fin justifie les moyens. Même les personnages apparemment intègres ont recours à la violence et au chantage pour se frayer un chemin, sans encombre apparent, et Jack Bauer laisse une trace monumentale de cadavres partout où il va. Dans l’ensemble, c’est un très bon spectacle mais pour les adultes seulement. (cf. Common Sense Media)

Public :

A

Plus d'information

Plus d'informations sur  Allociné

Note dynamique sur l'Internet Movie Database (IMDb) :   24: Live Another Day (2014) on IMDb

Principe des cotations

Sur notre site, la cotation des films selon le public est faite en suivant la classification de Georges Collar (ancien critique cinéma de Famille Chrétienne, décédé il y a un an) si elle est disponible. Nous la complétons ou nuançons avec la classification de la "MPAA" américaine (Motion Picture Association of America - Classification and Rating Administration), qui nous semble la plus pertinente, et celle que l’on trouve sur d’autres sites que nous considérons comme étant des sites de "référence" : notamment "Almudi", "Screen it !", "Kids in Mind", "L’écran" (lecran.club) et IMDb. Le classement des films en France par la Commission de classification des œuvres cinématographiques ne nous semble pas adapté aux familles.

Concrètement cela donne les niveaux suivants :

1. TP (Tous Publics). Cela équivaut au classement "G" (General Audiences) de la MPAA, qui précise : "Rien dans le film qui puisse offenser les parents si leurs enfants le voyaient".
2. AA (Adultes et Adolescents). "PG" (Parental Guidance Suggested) selon la MPAA : "Les parents sont encouragés à donner des orientations. Le film pourrait contenir des scènes que les parents ne souhaiteraient pas que leurs enfants voient".
3. AgA (Adultes et Grands Adolescents). "PG-13" (Parents Strongly Cautioned) : "Les parents sont vivement encouragés à être prudents. Certaines scènes présentes dans le film pourraient ne pas convenir aux pré-adolescents"
4. A (Adultes). "R" (Restricted) : "Le film contient des scènes pour adultes. Les parents sont vivement encouragés à se renseigner davantage sur le film avant qu’il ne soit vu par leurs enfants".

A la base, il y a surtout le choix des films pour le site, qui exclut des films qui comportent des scènes trop sensuelles ou érotiques, des dialogues trop grivois ou grossiers, des scènes trop excessivement violentes. Les films qui feraient l’apologie de comportements qui se sont pas chrétiens sont également exclus.

Il se peut qu’un film du site présente des inconvénients que nous considérons comme "non rédhibitoires" pour un public déterminé (par ex. baiser trop démonstratif, brefs préliminaires d’acte sexuel non montré, dialogue grivois insistant, violence excessive). Ces inconvénients sont alors mentionnés sur la fiche du film, soit explicitement, soit au moyen de lettres, majorés ou minorés, le cas échéant, par les signes "+" ou "-" (on trouve le détail au bas de chaque fiche en principe).

« v » : scène(s) de violence
« x » : scène(s) au contenu sexuel explicite et/ou nu(s)
« f » : le fond de l’histoire appelle des réserves
« s » : scène(s) sensuelle(s)
« d » : dialogues ou expressions inconvenants

AL : note donnée par le site Almudi
SC : note donnée par le site Screenit

Séries cotées « R » : la série est globalement intéressante, mais peut contenir certains épisodes avec des Réserves. Ces épisodes sont indiqués dans la fiche de la série.

Sites de référence avec des critères familiaux

Sites généralistes sur le cinéma

Explication des cotations utilisées