Films Famille

Des films pour toute la famille

Pour toute question : contact@filmsfamille.org

(Classement alphabétique par année)

Narnia. L’Odyssée du Passeur d’Aurore

Accueil > 2010 > Narnia. L’Odyssée du Passeur d’Aurore

Présentation

Titre original : Narnia. The Voyage of the Dawn Treader

Mise en scène : APTED, Michael

Acteurs : G. Henley, S. Keynes, B. Barnes

Genre :

Cotation :

1h55. L’action se passe en 1943, en pleine guerre. Peter et Susan étant partis, il ne reste des frères Pevensie que Lucy (Georgie Henley) et Edmund (Skandar Keynes), qui doivent s’installer chez un parent et supporter leur détestable cousin Eustache (Will Poutler) qui fait tout pour leur rendre la vie impossible. Devant un tableau qui représente une mer agitée et un bateau, une fois de plus le miracle se produit. La chambre est envahie par l’eau et les trois jeunes passent dans le monde de Narnia, où ils retrouvent leur vieil ami Caspian (Ben Barnes) ainsi que la souris courageuse Ripitchip, toujours disposée à lutter pour la bonne cause. Caspian est en mer, parti à la recherche des Sept Seigneurs de Telmar et de leurs épées. Car seulement les sept épées retrouvées placées sur la table d’Aslan peuvent sauver Narnia de la destruction. Mais la recherche du salut doit se faire dans une région dangereuse, les mystérieuses Îles de l’Est. À la fin, ils retrouveront Aslan, avant de revenir au monde réel. Caspian continuera à régner sur Narnia et Eustache, endurcie par les épreuves, deviendra un garçon adorable.

Tournée en Australie dans des décors naturels et en studio, l’œuvre continue à offrir un spectacle merveilleux. L’histoire elle-même est ponctuée d’épisodes fantastiques qui offrent toujours un spectacle extraordinaire. Mais cet épisode est dominé par l’idée de la tentation que nos héros doivent surmonter, y compris dans le domaine du courage.

Comme on le sait, l’œuvre de C.S. Lewis a une clé profondément religieuse. Aslan est une figure du Christ et les luttes que les personnages doivent affronter sont les luttes de chrétiens pour êtres fideles à leur idéaux. Lewis lui-même ne voulait pas faire une exégèse trop religieuse de son œuvre. Il avait simplement la prétention d’écrire, pour ses enfants, des contes qui donnent une vision de la vie cohérente avec la foi chrétienne.

Pays : USA

Public : AA

Screenit : 5

Almudi : 8

Principe des cotations

Sur notre site, la cotation des films selon le public est faite en suivant la classification de Georges Collar (ancien critique cinéma de Famille Chrétienne, décédé il y a un an) si elle est disponible. Nous la complétons ou nuançons avec la classification de la "MPAA" américaine (Motion Picture Association of America - Classification and Rating Administration), qui nous semble la plus pertinente, et celle que l’on trouve sur d’autres sites que nous considérons comme étant des sites de "référence" : notamment "Almudi", "Screen it !", "Kids in Mind", "L’écran" (lecran.club) et IMDb. Le classement des films en France par la Commission de classification des œuvres cinématographiques ne nous semble pas adapté aux familles.

Concrètement cela donne les niveaux suivants :

1. TP (Tous Publics). Cela équivaut au classement "G" (General Audiences) de la MPAA, qui précise : "Rien dans le film qui puisse offenser les parents si leurs enfants le voyaient".
2. AA (Adultes et Adolescents). "PG" (Parental Guidance Suggested) selon la MPAA : "Les parents sont encouragés à donner des orientations. Le film pourrait contenir des scènes que les parents ne souhaiteraient pas que leurs enfants voient".
3. AgA (Adultes et Grands Adolescents). "PG-13" (Parents Strongly Cautioned) : "Les parents sont vivement encouragés à être prudents. Certaines scènes présentes dans le film pourraient ne pas convenir aux pré-adolescents"
4. A (Adultes). "R" (Restricted) : "Le film contient des scènes pour adultes. Les parents sont vivement encouragés à se renseigner davantage sur le film avant qu’il ne soit vu par leurs enfants".

A la base, il y a surtout le choix des films pour le site, qui exclut des films qui comportent des scènes trop sensuelles ou érotiques, des dialogues trop grivois ou grossiers, des scènes trop excessivement violentes. Les films qui feraient l’apologie de comportements qui se sont pas chrétiens sont également exclus.

Il se peut qu’un film du site présente des inconvénients que nous considérons comme "non rédhibitoires" pour un public déterminé (par ex. baiser trop démonstratif, brefs préliminaires d’acte sexuel non montré, dialogue grivois insistant, violence excessive). Ces inconvénients sont alors mentionnés sur la fiche du film, soit explicitement, soit au moyen de lettres, majorés ou minorés, le cas échéant, par les signes "+" ou "-" (on trouve le détail au bas de chaque fiche en principe).

« v » : scène(s) de violence
« x » : scène(s) au contenu sexuel explicite et/ou nu(s)
« f » : le fond de l’histoire appelle des réserves
« s » : scène(s) sensuelle(s)
« d » : dialogues ou expressions inconvenants

AL : note donnée par le site Almudi
SC : note donnée par le site Screenit

Séries cotées « R » : la série est globalement intéressante, mais peut contenir certains épisodes avec des Réserves. Ces épisodes sont indiqués dans la fiche de la série.

Sites de référence avec des critères familiaux

Sites généralistes sur le cinéma

Explication des cotations utilisées