Films Famille

Des films pour toute la famille

Pour toute question : contact@filmsfamille.org

(Classement alphabétique par année)

Dame de Fer (La)

Accueil > 2012 > Dame de Fer (La)

Présentation

Titre original : Iron Lady (The)

Mise en scène : LLOYD, Phyllida

Acteurs : M. Streep, J. Broadbent, O. Colman, A. Roach, H. Lloyd

Genre :

Cotation :

1h44. La première image nous montre une vieille femme qui achète une bouteille de lait dans une épicerie. Il s’agit de Margaret Thatcher (Meryl Streep), qui a dirigé le Royaume Uni comme Premier Ministre (cas unique pour une femme en Grande Bretagne) de 1979 à 1990. La dame de Fer a du mal à suivre ses idées sous la pression d’une hallucination récurrente : voir son mari Dennis (Jim Broadbent) décédé depuis longtemps. Le film évoque le passé à partir de la maladie. Toute la carrière de Margaret Thatcher défile ainsi à l’écran, depuis sa jeunesse jusqu’aux premiers symptômes de la maladie en passant par les heures dramatiques d’opposition aux syndicats, de lutte contre le terrorisme de l’IRA ou de l’improbable guerre des Malouines.

Margaret Thatcher est un personnage controversé, qui a mené à bien des réformes capitales en suscitant une violente opposition. Comment réaliser un film sur un personnage politique sans tomber dans le film partisan ? La recette utilisée par Abi Morgan consiste à ajouter une forte dose de vie personnelle (la jeunesse et la maladie), en passant rapidement sur les sujets politiques. Le résultat est acceptable, même si l’on trouve parfois la période de la maladie un peu réitérative et si quelques sujets politiques sont traités trop succinctement. En revanche, Meryl Streep fait un remarquable travail, qui justifierait à lui seul d’aller voir le film.

Ce film offre un portrait saisissant d’une femme politique de premier plan et aussi, étant donné la structure du scénario, une méditation intéressante sur la fragilité du pouvoir. Une très brève scène de nudité féminine partielle dans un contexte non-érotique qui ne justifie pas des réserves (D).

Pays : USA

Public : AA

Screenit : 4

Almudi : 6

Principe des cotations

Sur notre site, la cotation des films selon le public est faite en suivant la classification de Georges Collar (ancien critique cinéma de Famille Chrétienne, décédé il y a un an) si elle est disponible. Nous la complétons ou nuançons avec la classification de la "MPAA" américaine (Motion Picture Association of America - Classification and Rating Administration), qui nous semble la plus pertinente, et celle que l’on trouve sur d’autres sites que nous considérons comme étant des sites de "référence" : notamment "Almudi", "Screen it !", "Kids in Mind", "L’écran" (lecran.club) et IMDb. Le classement des films en France par la Commission de classification des œuvres cinématographiques ne nous semble pas adapté aux familles.

Concrètement cela donne les niveaux suivants :

1. TP (Tous Publics). Cela équivaut au classement "G" (General Audiences) de la MPAA, qui précise : "Rien dans le film qui puisse offenser les parents si leurs enfants le voyaient".
2. AA (Adultes et Adolescents). "PG" (Parental Guidance Suggested) selon la MPAA : "Les parents sont encouragés à donner des orientations. Le film pourrait contenir des scènes que les parents ne souhaiteraient pas que leurs enfants voient".
3. AgA (Adultes et Grands Adolescents). "PG-13" (Parents Strongly Cautioned) : "Les parents sont vivement encouragés à être prudents. Certaines scènes présentes dans le film pourraient ne pas convenir aux pré-adolescents"
4. A (Adultes). "R" (Restricted) : "Le film contient des scènes pour adultes. Les parents sont vivement encouragés à se renseigner davantage sur le film avant qu’il ne soit vu par leurs enfants".

A la base, il y a surtout le choix des films pour le site, qui exclut des films qui comportent des scènes trop sensuelles ou érotiques, des dialogues trop grivois ou grossiers, des scènes trop excessivement violentes. Les films qui feraient l’apologie de comportements qui se sont pas chrétiens sont également exclus.

Il se peut qu’un film du site présente des inconvénients que nous considérons comme "non rédhibitoires" pour un public déterminé (par ex. baiser trop démonstratif, brefs préliminaires d’acte sexuel non montré, dialogue grivois insistant, violence excessive). Ces inconvénients sont alors mentionnés sur la fiche du film, soit explicitement, soit au moyen de lettres, majorés ou minorés, le cas échéant, par les signes "+" ou "-" (on trouve le détail au bas de chaque fiche en principe).

« v » : scène(s) de violence
« x » : scène(s) au contenu sexuel explicite et/ou nu(s)
« f » : le fond de l’histoire appelle des réserves
« s » : scène(s) sensuelle(s)
« d » : dialogues ou expressions inconvenants

AL : note donnée par le site Almudi
SC : note donnée par le site Screenit

Séries cotées « R » : la série est globalement intéressante, mais peut contenir certains épisodes avec des Réserves. Ces épisodes sont indiqués dans la fiche de la série.

Sites de référence avec des critères familiaux

Sites généralistes sur le cinéma

Explication des cotations utilisées